VIDEO A VOIR



Get the Flash Player to see this player.

A+ R A-

INTRO EDS DU SABBAT 04/04/15 : LA VENUE DE JESUS

Envoyer Imprimer PDF

Étude de la semaine Lc 1.2, 3; 2 Tm 3.16; Lc 1.5-22; Dt 18.15; Lc 2.9-12, 25-32

Versets à mémoriser : « Car rien n'est impossible de la part de Dieu. » (Lc 1.37)

L‘évangile de Luc a été écrit d’abord pour les païens. Luc lui-même était un Gentil (au sens de Col 4.10-14), tout comme Théophile, à qui l’évangile est adressé.

En plus d’être médecin, Luc était un historien méticuleux. Dans son introduction, Luc situe Jésus dans l’histoire réelle. Il place l’histoire dans le contexte historique de son époque : Hérode était roi de Judée (Lc 1.5), Auguste régnait sous l’empire romain (Lc 2.1), et un prêtre du nom de Zacharie remplissait à son tour la fonction de prêtre dans le temple de Jérusalem (Lc 1.5-9). Dans le chapitre 3, Luc mentionne six dates contemporaines de l’époque liées au ministère de Jean-Baptiste, le précurseur de Jésus.

Luc situe ainsi l’histoire de Jésus dans l’Histoire avec un grand H (des personnes réelles, des époques réelles), afin de réfuter toute idée de mythologie dans son récit. Ses lecteurs doivent s’émerveiller du fait que Jésus est réel et qu’à travers lui, Dieu a fait irruption dans l’histoire avec le sauveur, qui est le Christ, le Seigneur (Lc 2.11).

 

Pour aller plus loin

Plus nous nous penchons sur la naissance du Christ, plus elle nous paraît merveilleuse. Comment peut-il se faire que ce faible enfant couché dans la crèche de Bethléhem soit le divin Fils de Dieu ? Bien que nous ne puissions comprendre cela, nous pouvons croire que celui qui a créé les mondes est devenu, par amour pour nous, ce petit être fragile. Plus grand qu'aucun des anges, égal au Père sur le trône du ciel, il devint un avec nous. C'est là que se trouve l'espoir pour notre race déchue. En voyant le Christ dans la chair, nous rencontrons Dieu dans l'humanité, la splendeur de la gloire divine, l’empreinte de Dieu le Père.

Quand nous contemplons l'incarnation de Christ dans l'humanité, nous sommes déconcertés devant un mystère insondable que l'esprit humain ne peut comprendre. Plus nous réfléchissons sur ce thème, plus il nous semble admirable. Comme le contraste entre la divinité de Christ et le faible bébé de l'étable de Bethléhem nous semble immense! Comment pouvons-nous mesurer la distance séparant le Dieu puissant et un faible enfant? Et cependant, le Créateur des mondes, Celui en qui habite corporellement toute la plénitude de la Divinité, s’est manifesté dans le bébé sans défense de la crèche. Bien plus élevé que n'importe quel ange, égal au Père en dignité et en gloire et cependant, portant le vêtement de l'humanité! La Divinité et l'humanité furent mystérieusement combinées, et l'homme et Dieu devinrent un. C'est dans cette union que nous trouvons l'espérance de notre race déchue. Lift Him Up, p. 75.

Aidez LouangeFM

Merci de soutenir LouangeFM par vos dons !

Montant: 

Bannière

Connexion