A+ R A-

ETUDE EDS DU MERCREDI 9 MAI 2012

Envoyer Imprimer PDF

Le témoignage d’une vie intègre

Les actes en disent-ils vraiment plus long que les mots ? Oui, infiniment plus. Il est donc vrai qu’il est tout aussi possible de transmettre un message par ses actes en l’absence de paroles que de transmettre un message par la parole en l’absence d’actes. Un message transmis à la fois par les actes et la parole, de façon harmonieuse, a une grande puissance. Professer que l’on aime Dieu, puis agir comme si ce n’était pas vrai est hypocrite; une profession de foi qui n’est pas en harmonie avec les actes donne le pire témoignage qui soit. Une attitude cohérente est éloquente. Même si votre famille et vos amis ne semblent pas écouter vos paroles, ils cherchent à voir si celles-ci sont en harmonie avec ce que vous faites et la façon dont vous vivez.

Lisez 1 P 3.1-15. Qu’enseignent ces versets sur la puissance de témoignage d’une vie chrétienne et sur son potentiel à gagner des incroyants au Christ ? Imaginez la puissance de notre témoignage si nous menions notre vie comme il est recommandé dans ce passage. Quel est notamment le message du verset 15 en relation avec le témoignage personnel ? Voir aussi Mt 5.16.

On peut imaginer les tensions qui devaient surgir quand une païenne acceptait Jésus comme son Sauveur tandis que son mari restait païen. Son désir de le sauver risquait de l’inciter à discuter et à le harceler, en considérant qu’il faisait partie de son champ missionnaire personnel. Cependant, comme Pierre le suggère, elle pouvait rester fidèle à Dieu tout en espérant et en priant pour que sa vie sainte gagne son mari incroyant à son Maître. En d’autres termes, son comportement quotidien pouvait rendre témoignage avec constance et puissance.

Laisser briller notre lumière donne toutes les occasions d’influencer les hommes et les femmes perdus en faveur du royaume. Notre entourage, non seulement doit entendre de notre part de bonnes paroles, mais doit également voir nos œuvres bonnes, car ce faisant, il verra la puissance de Dieu à l’œuvre en nous et l’Esprit les interpellera, les invitant à reconnaître que le Seigneur et ses bénédictions peuvent être présents dans la vie humaine. Les gens doivent être persuadés que le christianisme n’est pas seulement un titre dont on se réclame, mais aussi une relation, source de puissance, dont nous bénéficions. L’appel à l’exemple est une importante méthode d’enseignement et le chrétien est un exemple en soi, qu’il le veuille ou non. Nous rendons témoignage par nos actes et par la personne que nous sommes, plus encore que par nos paroles ou notre profession de foi. Cela effraie peut-être, mais il en est ainsi.

 

Pour aller plus loin

L’influence est un talent, et c’est une puissance pour le bien lorsque le feu sacré de la bonté de Dieu anime notre service. L’influence d’une vie sainte se fait sentir chez soi et ailleurs. La bienfaisance pratique, le renoncement et le sacrifice de soi qui caractérisent la vie d’un homme, exercent une influence salutaire sur les personnes avec lesquelles il entre en contact. Review and Herald, April 9, 1901, § 13; Conseils à l’économe, p. 121.

Les disciples de Jésus sont envoyés dans le monde avec un message de paix. Celui qui, inconscient de l'influence de sa vie sainte, révèle naturellement l'amour du Christ ou qui, par la parole ou l'action, amène un homme à renoncer au péché et à se donner à Dieu, « procure la paix »…

L'esprit de paix qui les habite est la preuve de leur communion avec le ciel. La bonne odeur de Jésus les entoure. Le parfum de leur vie, la beauté de leur caractère révèlent au monde leur qualité de fils de Dieu, et les hommes comprennent qu'ils ont été avec le Sauveur.

La grâce du Christ doit tisser chaque fibre du caractère. ... Une croissance quotidienne dans la vie du Christ crée dans l'âme une paix céleste ; une telle vie porte sans cesse des fruits. La bonté et la justice apparaîtront toujours dans la vie de ceux qui sont rachetés par le sang du Christ. La piété, la foi, la douceur, la patience rempliront la vie de celui qui fait une expérience personnelle profonde. Dans la grâce et par la grâce du Christ, nous devons former des caractères libérés du péché, des caractères droits. God’s Amazing Grace, p. 320 ; La puissance de la grâce, p. 321.

Le témoignage que nous devons rendre au Seigneur ne consiste pas seulement à prêcher la vérité et à distribuer des imprimés. Une vie imitant celle du Christ, ne l'oublions pas, est le plus fort argument qui puisse être avancé en faveur du christianisme. Par contre, un chrétien vulgaire fait plus de mal qu'un mondain. Tous les livres ne remplaceront pas une vie sainte. Les hommes croiront, non ce que dit le prédicateur, mais ce que vit l'Eglise. Il arrive trop souvent que le sermon prêché du haut de la chaire soit neutralisé par ce qui se dégage de la vie de ceux qui prétendent défendre la vérité.

Dieu désire être glorifié devant le monde par ses enfants. Il s'attend que ceux qui portent le nom du Christ le représentent dans leurs paroles et dans leurs actes. Leurs pensées doivent être pures et leurs propos nobles et édifiants, amenant ceux qui les entourent plus près du Sauveur. Il faut que la religion du Christ se voie dans tout ce qu'ils font et dans tout ce qu'ils disent. De toutes leurs transactions commerciales doit se dégager le parfum de la présence divine. Testimonies, vol. 9, p. 21 ; Témoignages, vol. III, pp. 346, 347.

Le caractère est une puissance. Le témoignage silencieux d'une existence consacrée, sincère et désintéressée, possède un pouvoir presque irrésistible. En manifestant dans notre vie le caractère du Christ, nous travaillons avec lui au salut des âmes. Ce n'est que par l'identification de notre vie avec la sienne que cette coopération est possible. Plus étendue est notre influence, plus nous pourrons faire de bien. Quand ceux qui prétendent servir Dieu suivront l'exemple de leur Maître, quand ils mettront chaque jour en œuvre les principes de la loi, quand ils montreront par leurs actes qu'ils aiment le Seigneur d'un amour suprême et leur prochain comme eux-mêmes, alors l'Eglise aura la puissance de bouleverser le monde...

Pouvons-nous savoir quelles seront les conséquences d'un jour, d'une heure, d'un seul instant? C'est pourquoi nous ne devrions jamais commencer une journée sans nous en remettre à notre Père céleste. Ses anges ont pour mission de veiller sur nous, et si nous nous mettons sous leur garde, ils seront à notre droite à l'heure du péril. Quand nous serons inconsciemment en danger de produire un mauvais effet sur les autres, ils se tiendront à nos côtés pour nous orienter vers une voie meilleure et pour inspirer nos paroles et nos actions. C'est ainsi que notre influence peut être une puissance silencieuse, inconsciente, mais cependant efficace pour attirer des âmes au Christ et vers le ciel. Reflecting Christ, p. 298; Les Paraboles de Jésus, pp. 295, 296.

SONDAGE

TU NOUS VIENS D'OU ?

Aidez LouangeFM

Merci de soutenir LouangeFM par vos dons !

Montant: 

Bannière

Connexion