A+ R A-
Envoyer Imprimer PDF

"Or, à qui vous pardonnez, je pardonne aussi !" 2 Corinthiens 2.10

Il existe en droit français une clause s'intitulant, je cite : "L'autorité de la chose jugée". Cela consiste dans le fait qu'une affaire qui a été jugée par un tribunal ne peut pas l'être une seconde fois. Je me pose une question : Si les lois humaines sont capables d'apprécier à juste titre la valeur d'un jugement légal, n'appartient-t-il pas aux croyants se réclamant de l'Évangile de Jésus- Christ d'appliquer cette même logique au pardon ! Concrètement il s'agit de quoi ?

Vous avez pardonné à une personne qui a été pardonnée par Dieu et par les autres. Est-il nécessaire de lui rappeler encore sa faute des années après ? Certainement pas ! Même Paul, qui pourtant avait été très sévère dans sa première lettre aux Corinthiens à l'égard de cet homme, va admettre que le pardon accordé par l'église de Corinthe fait force de loi et ne doit donc pas être remis en question.

La dureté de cœur de l'être humain fait qu'il est en mesure de revendiquer pour soi l'Évangile de Jésus-Christ, mais qu'il est tout aussi capable de rappeler la faute de l'autre quand cela l'arrange !

Vous devez refuser cette pratique inique ! Elle ne devrait pas avoir cours dans l'église de Jésus-Christ ! Quelle que soit la faute, une fois pardonnée, si l'oublier complètement n'est pas en votre pouvoir, ce qui l'est, par contre, c'est de refuser de la rappeler à chaque fois que l'occasion se présente !

Si vous avez pardonné, vous l'avez fait, un point c'est tout ! N'y revenez plus jamais ! Il y a ainsi des vies qui ont été poursuivies pendant des décennies par une faute pardonnée depuis longtemps ; ce n'est pas juste, et ce n'est pas ce que nous enseigne l'Évangile !

Je crois que c'est sur le terrain de la compassion et de la miséricorde que Dieu nous attend bien souvent. Ne manquez pas d'être à la bonne place, celle de celui qui refuse de rappeler la faute, qui accepte de donner une réelle nouvelle chance aux pécheurs !

Une décision pour aujourd'hui

Seigneur, je veux m'installer dans cette logique évangélique, mais j'ai besoin de ton aide. C'est si facile de rappeler la faute, et si tentant parfois. Je refuse cette attitude au nom de Jésus. Amen.

 

Samuel Foucart

Envoyer Imprimer PDF

"Et nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru." 1 Jean 4.16

Au cours d'une action d'évangélisation dans un quartier sensible, j'ai croisé un jeune homme qui avait l'air complètement perdu. Assis sur un banc, une cannette de bière à la main, son regard était vide et son visage marqué par la souffrance.

Après avoir engagé la conversation, j'ai cherché à en savoir plus sur les raisons qui le poussaient à se mettre dans cet état ! Il me dit : "Ma mère était la seule personne qui m'a aimé sur cette fichue terre ! Depuis son décès, j'ai l'impression que ma vie s'est arrêtée... Tout le monde se désintéresse de moi et franchement je n'ai plus aucune raison de vivre... !"

Pour conclure notre discussion, je lui ai remis une invitation en lui disant : "Dieu t'aime que tu le veuilles ou non ! Il t'aime...et Il ne cessera jamais de t'aimer ! Voilà une raison de vivre !". Quelques heures plus tard, ce jeune homme se présenta à l'église pour écouter le message d'évangile et confia sa vie à Dieu !

Avez-vous déjà pensé que Dieu ne vous aimait pas ? Qu'il se désintéressait totalement de votre vie, votre avenir ou votre situation présente ?

Permettez-moi de vous dire que vous vous trompez ! Il est impossible que Dieu ne vous aime pas ! La plus grande preuve de son amour, il vous l'a déjà donnée !

"Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous". (Romain 5.8).

Dieu a estimé votre valeur au prix de la vie de son fils. Même si vous ne le méritiez pas, il a envoyé ce qu'il avait de plus cher pour sauver ceux qu'il aimait le plus ! Oui, croyez-le, Dieu vous aime !

Une proclamation pour aujourd'hui
Père, je proclame que rien ne me séparera de ton amour ! Au nom de Jésus. Amen.

 

Yannis Gautier

Page 4 sur 32

Verset du jour

Si vous m'aimez, gardez mes commandements.

Jean 14 : 15 "LSG"

SONDAGE

TU NOUS VIENS D'OU ?

Aidez LouangeFM

Merci de soutenir LouangeFM par vos dons !

Montant: 

Bannière

Connexion