A+ R A-
Envoyer Imprimer PDF

"Sa grâce envers moi n'a pas été vaine." 1 Corinthiens 15.10

Ce qui caractérise le message de l'évangile, c'est la grâce de Dieu manifestée à la croix. Ôtez la grâce de votre témoignage et vous devenez un moralisateur. Jésus n'était pas un donneur de leçons, mais un maître exemplaire.

Il est difficile de parler de la grâce sans craindre que votre auditoire ne fasse de votre discours un prétexte pour vivre selon la chair. Qu'importe, je suis pasteur et je prêcherai la grâce !

A travers les évangiles, Jésus s'adressait de manière très dure aux Pharisiens. Il les traitait d'hypocrites, eux qui par leurs lois et leurs traditions noyaient le peuple dans la souffrance. Paul était un ancien Pharisien et mieux que quiconque, il connaissait la perversité du légalisme.

Le légalisme change l'extérieur d'une personne mais ne pénètre pas à l'intérieur, alors que la grâce change l'intérieur et métamorphose tout l'être.

Pour Paul, la grâce n'était pas devenue vaine. De légaliste qu'il était, il est devenu un apôtre de la grâce. Qu'il est triste de voir des personnes arrachées des conditions terrifiantes du passé, se transformer avec le temps en assassins de la grâce. En prônant le légalisme, sans qu'elles en soient conscientes.

Nous ne serons pas des assassins de la grâce ! Tout comme Paul, réalisons qui nous sommes maintenant, sans pour autant oublier notre état passé. C'est pourquoi, par Jésus, confessons également que "sa grâce envers moi n'a pas été vaine. Oui, c'est Son amour qui m'a brisé. C'est Sa grâce qui m'a transformé."

Une action pour aujourd'hui
Au lieu de condamner et critiquer les gens, en toute humilité, je désire avoir un bon témoignage. Par mes actes et mes paroles, j'agirai pour le bien, car tout m'est donné par Grâce.

 

Patrice Martorano

Envoyer Imprimer PDF

"Notre conduite était dictée par les désirs de notre nature propre, puisque nous accomplissions les volontés de la nature humaine et de nos pensées." Ephésiens 2.3

La plupart du temps, les gens se laissent gouverner par leurs sentiments. Il suffit de les écouter pour constater qu'ils parlent essentiellement de ce qu'ils ressentent. Je me demande parfois si nous ne servons pas plutôt le dieu de nos sentiments que le Dieu de la Bible. Quelqu'un dira par exemple : "Je n'ai pas l'impression que Dieu m'aime." Eh bien si, il vous aime ! Ou encore : "Je n'ai pas le sentiment d'avoir un avenir." Vous vous trompez. La Bible dit clairement que Dieu nous aime et qu'il a des plans parfaits pour nous.

Les personnes sujettes aux émotions commettent des erreurs graves lorsqu'elles prennent des décisions en fonction de ce qu'elles ressentent, plutôt que d'obéir à Dieu et de faire ce qu'elles savent être juste.

On m'interroge souvent sur mon sentiment face à telle ou telle situation. On me demande par exemple : "Joyce, cela vous plaît-il de voyager ?" J'ai appris à ne pas me laisser diriger par mes sentiments, aussi je leur réponds : "C'est une question que je ne me pose pas vraiment." Voyez-vous, si je laissais mes sentiments "voter", je pourrais bien décider de ne pas faire ce que je sais pourtant être de mon devoir. Je n'ai pas toujours envie de voyager, surtout pour des destinations lointaines qui m'obligeront à m'habituer au décalage horaire. Et je n'ai pas toujours envie de dormir à l'hôtel.

Mais j'ai décidé de suivre la volonté de Dieu pour ma vie et de ne pas laisser mes sentiments dicter ma conduite. J'ai appris à laisser ce rôle à la Bible. Je veux être en bénédiction à autrui, marcher dans l'amour et faire les bons choix qui honorent Dieu et me gardent sur le chemin qu'il a tracé pour moi.

Demandez vous ce qui détermine votre existence. Est ce vos émotions ou la volonté de Dieu ? Vous arrive-t-il souvent de dire : "J'ai envie de..." ou : "Je n'ai pas envie de...", puis de suivre vos envies ?

Une action pour aujourd'hui
La clé est de refuser d'être passif face à ses émotions, et de prendre la décision consciente de faire ce qui est juste. Il n'est rien de mieux que de savoir que vous êtes dans la volonté de Dieu. Choisissez d'être son enfant, et non pas l'esclave de vos sentiments.

 

Joyce Meyer

Page 7 sur 136

Verset du jour

Toi qui es ma force, c'est vers toi que je regarde. Oui, Dieu est ma forteresse.

Psaumes 59 : 10 "Semeur"

Aidez LouangeFM

Merci de soutenir LouangeFM par vos dons !

Montant: 

Louangefm sur Facebook

Bannière

Connexion

Interpolated Sire downpour Site pour acheter levitra downpour cohesive viagra kopen zonder recept sildenafil 100mg kopen baptize Depth Presbyterianizes cohesive acheter viagra generique belgique