A+ R A-
Envoyer Imprimer PDF

"Par la foi, Noé écouta les avertissements de Dieu au sujet de ce qui allait se passer et qu'il ne pouvait pas encore voir. Il obéit à Dieu et construisit une arche dans laquelle sa famille et lui furent sauvés." Hébreux 11.7

J'aimerais vous parler aujourd'hui des voix du doute. Je les appelle les Briseurs de rêves. A la minute même où vous fixez des objectifs pour vos finances, votre famille, votre carrière, votre croissance spirituelle - où vous fixez n'importe quel objectif - il y aura des personnes pour dire : "Pour qui te prends-tu ? C'est impossible, tu ferais mieux de laisser tomber !"

Les Briseurs de rêves peuvent être des critiques. Ou des cyniques. Ils peuvent être issus du milieu culturel. Ils peuvent aussi être des amis ou des membres de votre famille. Mais le plus grand Briseur de rêves peut être vous-même et le discours que vous vous tenez.

Pour faire taire les voix du doute, je dois écouter celle de Dieu. Quand je commence à faire des projets, je dois écouter ce que Dieu veut que je fasse et non ce que tous les incrédules, les sceptiques, les cyniques et les Briseurs de rêves me disent.

Essayez d'imaginer tous les Briseurs de rêves qui peuplaient la vie de Noé ! Mettez-vous à la place de son voisin ! "Ce Noé, il croit que Dieu lui parle. Mais en construisant cette arche dans son jardin, il ne va réussir qu'à faire baisser la valeur immobilière dans le quartier !"

Et imaginez la pression que Noé dut subir de la part de sa propre famille. "Pourquoi ne peux-tu pas trouver un travail normal comme tout le monde ?"

Mais votre Briseur de rêves le plus efficace, c'est vous-même. Les paroles que vous prononcez dans la vie reflètent votre dialogue intérieur. Vous vous parlez constamment et ce n'est pas toujours une bonne chose. Si vous teniez les mêmes discours à vos amis qu'à vous-même, vous vous retrouveriez très vite seul, parce que vous vous dites des choses comme : "je devrais", "je dois", "il faut que je", "pourquoi n'ai-je pas", "je ne suis bon à rien", "je ne peux pas", "je ne vais pas" et "ça ne marchera jamais".

Vous passez votre temps à vous dissuader d'accomplir la vision de Dieu, son rêve, sa destinée pour votre vie.

La vérité est que vous ne pouvez pas faire confiance à votre dialogue intérieur. Pas plus qu'aux paroles des autres. La seule voix à laquelle vous pouvez vous fier en tout temps et en toute situation est celle de Dieu.

Noé écouta Dieu. Qu'entendit-il ? Il entendit l'annonce de la destruction prochaine du monde. Il entendit ce qu'il n'avait pas encore vu. C'est cela, la foi : la certitude de quelque chose que nous ne voyons pas.

La situation est exactement la même dans votre vie. Vous ne voyez pas votre avenir. Vous ne savez pas ce qui va se passer au cours des dix ans à venir. Vous ne pouvez que faire confiance à Dieu pour votre avenir, parce que celui-ci vous est caché.

Une prière pour aujourd'hui
Jésus, je veux écouter ta voix et non celles du doute. Je sais que dans les temps à venir des personnes chercheront à me décourager, mais je veux t'écouter comme Noé l'a fait. Je veux faire exactement ce que tu me diras et je refuse de renoncer simplement parce que je n'ai plus envie de continuer. Je veux rester attaché au rêve que tu me donnes.


Rick Warren

12 Déc
Envoyer Imprimer PDF

"Le châtiment qui nous donne la paix est retombé sur lui." Ésaïe 53.5

Le péché s'est étendu à tous les hommes, sans exception. Qu'ils soient athées, chrétiens, musulmans, juifs ou bouddhistes. Personne n'y échappe, même les grands leaders religieux sont coupables de ce fléau. Ce sacrilège a pour conséquence "la colère de Dieu".

Fâcher un homme c'est regrettable, mais irriter Dieu... c'est autre chose. C'est là que l'intervention du Fils de Dieu,Jésus-Christ est nécessaire.. Il est celui qui, en mourant sur la croix, a pris sur lui nos péchés, et par conséquent la colère de Dieu. "Il a été frappé et humilié mais c'est pour nos péchés qu'il a été percé." (Ésaïe 53.4). Il a agi ainsi pour nous sauver de la foudre divine.

Un jour d'orage, à l'abri dans un "coron" du Nord, j'ai vu tomber la foudre. Le nez collé à la vitre de la fenêtre, je regardais au dehors la pluie crépiter. Tout à coup, la foudre tomba : elle fendit le ciel, gonflée de menaces : frapperait-elle une maison, un troupeau dans les champs, un ouvrier à l'abri sous un arbre ?

Mais, soudain, un phénomène étrange, ahurissant se produisit : la foudre fut capturée et désarmée. En effet, sa trajectoire fut déviée presque à angle droit. Cette sphère de feu s'étira, s'allongea, comme happée par une force invisible jusqu'à venir frapper dans un bruit métallique le paratonnerre d'une école. Toujours fulgurante, mais pourtant maîtrisée, la foudre suivit le conduit extérieur pour aller se perdre en terre, neutralisée, absolument vaincue. Le paratonnerre, l'attirant à lui, avait écarté la menace.

Alors que je regardais ce paratonnerre, dressé au-dessus des cités, protecteur d'un tout petit peuple d'hommes, de femmes et d'enfants, je pensais à cette prophétie d'Ésaïe au chapitre 53 concernant Jésus, "Serviteur de l'Eternel", expiateur de nos péchés qui, à la croix, s'offrit et porta notre condamnation : "Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui". Ce texte issu d'un auteur inconnu parle de lui-même !

Une prière pour aujourd'hui
Jésus, je reconnais que je suis pécheur(esse). J'ai besoin de ta grâce pour être sauvé. Pardonne mes péchés et fais de moi une nouvelle créature, amen.

 

Patrice Martorano

Page 10 sur 151

Verset du jour

l'Éternel étend ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le coeur est tout entier à lui.

2 Chroniques 16 : 9 a "LSG"

SONDAGE

TU NOUS VIENS D'OU ?

Aidez LouangeFM

Merci de soutenir LouangeFM par vos dons !

Montant: 

Bannière

Connexion