A+ R A-
Envoyer Imprimer PDF

"J'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité..." Deutéronome 30.19

Dieu dit qu'il place chaque jour devant nous la vie et la mort et que c'est à nous de choisir l'une ou l'autre. Dieu ne nous oblige pas à l'aimer ou à suivre les règles qu'il a établies. Il ne nous force pas à le servir ou à lui obéir. Il nous montre simplement le chemin, puis nous laisse le soin de faire les bons choix.

Je suis libre d'effectuer des choix. Et vous avez également cette même liberté. Le problème, bien entendu, est que nous n'y arrivons pas toujours. Soyons honnêtes : si nous sommes chrétiens depuis un certain temps déjà, il est rare que le péché nous prenne encore par surprise. Lorsque nous faisons ou disons quelque chose qui n'est pas bien, nous nous souvenons du moment où nous avons fait ce mauvais choix. Nous nous trouvions à l'embranchement de deux chemins et nous avons choisi le mauvais.

Tout cela ne serait pas forcément très grave si, une fois placés face à notre erreur, nous la reconnaissions, en acceptions la responsabilité et en assumions les conséquences. Or nous essayons d'accuser quelqu'un d'autre de ce que notre vie va de travers. Nous voulons qu'un autre paie les conséquences de notre mauvais comportement...

Si vous commencez maintenant à faire les bons choix - qui sont en accord avec ce que la Bible enseigne - vous vous libérerez peu à peu des liens qui vous enserrent si fortement en ce moment. C'est un processus lent, mais si vous marchez jour après jour dans l'obéissance, effectuant un bon choix, l'un après l'autre, vous trouverez la liberté au bout du chemin !

Une prière pour aujourd'hui
Seigneur, je veux pleinement jouir de ma vie. Aide-moi à faire les bons choix ! Assiste-moi par ton Saint-Esprit pour que chacun de mes pas soit en conformité avec ta volonté, qui est bonne, agréable et parfaite. Amen.

 

Joyce Meyer

Envoyer Imprimer PDF

"Venez, et retournons à l'Éternel, car il a déchiré, mais il nous guérira. Il a frappé, mais il pansera nos blessures." Osée 6.1

Osée réalisa que le peuple de Dieu avait péché. Il avait perdu son "premier amour" et consacré sa vie à la poursuite du péché, de l'immoralité et de la méchanceté. Bien que Dieu l'aimât toujours, il n'avait d'autre choix que celui d'envoyer son jugement sur son peuple. Ce dernier devait comprendre les conséquences de ses actes.

Osée se rendit compte que Dieu aimait toujours ses enfants et désirait les bénir. Mais le fardeau pesait sur son peuple. Comment réagirait-il ? Il avait subi son jugement. Même s'il l'avait "déchiré", Dieu était prêt à le guérir. Il l'avait "frappé" mais il était prêt à "panser ses blessures". Il l'avait jugé mais il voulait le restaurer.

Que devait faire le peuple ? "Retourner à Dieu". Il ne pouvait pas continuer à vivre ainsi dans le péché, à avoir ce style de vie immoral, ou à transgresser sa Parole. Il avait besoin de se repentir, de confesser ses péchés, de changer d'attitude et de rechercher Dieu avec un coeur entier.

Ces principes s'appliquent à nous aujourd'hui, à la fois en tant qu'individus et en tant que nations. Dieu n'a jamais voulu nous juger, mais nous ne lui laissons pas le choix si nous choisissons de lui désobéir et d'enfreindre sa Parole. Cependant, il est toujours là, prêt à nous guérir et à nous restaurer, si nous revenons à lui.

Aujourd'hui, demandez à Dieu de sonder votre coeur. Regardez si vous vous êtes éloigné de lui, si vous vous êtes attaché au monde et si vous avez laissé se refroidir l'amour que vous lui portiez. Regardez s'il n'a plus la première place dans votre vie ; si vous êtes rempli d'orgueil, et si vous avez cherché votre propre royaume au lieu du sien. Revenez à lui. Cherchez-le à nouveau. Il est prêt à vous relever, à vous guérir et à vous permettre d'expérimenter ses bénédictions abondantes.

Une prière pour aujourd'hui
Père, sonde mon coeur. Purifie-moi de mon péché. Déracine tout ce qui te déplaît. Je te cherche de tout mon coeur. Je te consacre ma vie et je t'abandonne tout ce qui m'appartient. Dans le nom de Jésus. Amen.

 

John Roos

Page 10 sur 71

Verset du jour

Tu marches contre moi avec l'épée, la lance et le javelot; et moi, je marche contre toi au nom de l'Éternel des armées, du Dieu de l'armée d'Israël, que tu as insultée... ce n'est ni par l'épée ni par la lance que l'Éternel sauve. Car la victoire appartient à l'Éternel.

1 Samuel 17 : 45, 47 "LSG"

Aidez LouangeFM

Merci de soutenir LouangeFM par vos dons !

Montant: 

Louangefm sur Facebook

Bannière

Connexion